jeudi 31 octobre 2013

La garçonnière


Hélène Grémillon - Flammarion

Ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Les évènements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987. C'est l'hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout. Les êtres humains, si...
Je reconnais qu’un tel résumé ne nous éclaire pas vraiment sur l’histoire pas plus que le titre que l’on découvre en toute fin et qui pourrait nous faire penser à un tout autre roman. La curiosité m’a toutefois poussée à découvrir ce livre. 
Août 1987, la femme de Vittorio, un psychiatre argentin, est retrouvée défenestrée. Accusé du meurtre, il est arrêté. Mais l’une de ses patientes, Eva Maria, bien qu’encore traumatisée par la disparition de sa fille durant la junte, décide de mener sa propre enquête. Elle découvre les enregistrements des séances de Vittorio avec ses patients et fouille son passé pour mieux comprendre. Elle espère ainsi retrouver le coupable et innocenter le psychiatre.

Gros coup de cœur !!! Au départ on se demande où l'auteure va nous emmener : la tension monte crescendo au fil des pages, elle multiplie les fausses pistes, on se met à soupçonner chaque personnage les uns après les autres. Tout se tient parfaitement, le suspense est garanti jusqu'aux dernières lignes. Elle mêle les évènements troubles et tragiques de l'Argentine de la fin des années 70 à la vie de ses personnages et nous fait ainsi découvrir ce qui s'y est passé pendant ces années de dictature militaire : comment des milliers de personnes dont des bébés ont disparu, les "desaparecidos", et comment les familles vivent sans savoir ce qu'elles sont devenues.
Ce second roman d’Hélène Grémillon, est pour moi une très belle découverte de cette rentrée littéraire et me rend impatiente de découvrir son premier livre "Le Confident".(Janine)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire