mercredi 10 avril 2013

Eric APPERE

Il nous avait le plaisir de venir nous rencontrer à la bibliothèque du Drennec voilà quelques années pour la bd Leo et Souy "SDF de profession", il revient cette fois pour la bd Kevin et Jean-Johnny "C'est la crise". 



Eric Appéré a exercé en tant que travailleur social une quinzaine d'années auprès d'un public marqué socialement.
Il publie régulièrement des dessins dans des journaux ou magazines tels que Parentel, Doc édition, En liens, Le Canard Social ou L’école des Parents.
Il illustre aussi des livres, guides ou autres outils de prévention : guide de la citoyenneté pour la ville de Lanester, dessins pour le réseau Cezam, agenda jeunesse pour la ville de Landerneau, etc...ainsi que des congrès "en live".



mardi 9 avril 2013

Paroles en Wrac'h



organisé par neuf communes de la CCPA et leurs bibliothèques,
la bibliothèque du Drennec présentera le spectacle pour tout-petits
« Du coq à l'âne » de Sylvie Gougay

Vous êtes invités à ce spectacle le jeudi 25 avril au sous-sol de la mairie du Drennec
Deux séances seront données, l'une à 9h30 et l'autre à 11h (entrée libre)
Réservations en mairie 02.98.40.40.01. ou biblio.ledrennec@wanadoo.fr

****************************************

Nos différents rendez-vous du 24 avril au 1er mai :
  • 24 avril à 16h30 à la salle polyvalente de Plouguin : spectacle pour adultes de Sylvie Gougay "Je vous donne ma parole, ça fera toute une histoire".
  • 25 avril à 9h30 et à 11h à la salle des hortensias (sous-sol de la mairie) du Drennec : spectacle 0-3 ans de Sylvie Gougay "Du coq à l’âne". Inscriptions auprès de la bibliothèque du Drennec.
  • 25 avril à 14h à la médiathèque de Plabennec : lecture de contes détournés pour tout public par la Compagnie Dérézo.
  • 26 avril à 10h à la salle polyvalente de Plouvien et à 15h à la maison du temps libre de Bourg-Blanc : le spectacle burlesque pour les 5-10 ans de la Compagnie Bazard’elles. Inscriptions auprès des bibliothèques de Bourg-Blanc et de Plouvien.
  • 27 avril à 20h30 à l’Espace Lapoutroie de Lannilis : concert du groupe "Les p’tits yeux", chanson française. Vous retrouverez leurs textes dans vos bibliothèques.
  • 28 avril à 10h devant la bibliothèque de Coat-Méal pour un p’tit déj’ en ouverture du spectacle de la Compagnie Dérézo et du conteur Armanel. Pour tout public.
  • 28 avril à 16h à l’Abbaye des anges de Landéda pour une lecture de la Compagnie Dérézo et un spectacle de Martine la conteuse. Pour tout public.
  • 30 avril à 21h30 pour une ballade contée au départ du parking de la maison de l’enfance de Lannilis : Yann Quéré, Gilles Dauneau et la Compagnie Via Cane vous emmèneront à la poursuite des personnages de la nuit. Tout public.
  • 1er mai à 16h rendez-vous sur le parking de Saint Cava - Plouguerneau pour un spectacle sur l’Ile Wrac’h par la compagnie Dérézo. Tout public.

Plusieurs spectacles sont accessibles aux malentendants.
Pour plus d’informations :
le blog http://parolesenwrach.blogspot.fr
ou la page Facebook Festival Paroles en Wrac’h

lundi 1 avril 2013

Julie, Claire et Cécile

de Sidney et Bom

Une série pour jeunes et que l'on a plaisir à lire et à relire ! Marion nous livre ses impressions.



Ce qu’il y a de génial avec cette série « bédéesque » c’est que c’est un peu ma « madeleine de Proust » à moi. Combien de fois ne les ai-je pas relues ? J’ai arrêté de compter, autant savourer le plaisir de relire sans cesse ces aventures d’étudiantes (et j’augmente leurs statistiques d’emprunts à la bibliothèque, histoire que l’on ne les remise pas au placard). Julie, Claire et Cécile sont les meilleures amies du monde (enfin presque), et vivent le quotidien de tout jeune lâché dans une faculté : les sorties, les vacances, les profs à critiquer, les mecs, les fringues, les plans foireux ... et j’en passe. Le merveilleux, c’est que tout le monde se reconnaîtra dans les personnages. S’auto-identifier avec les trois héroïnes ou bien reconnaître son professeur d’histoire-géo préféré ou son prof de maths détesté est un jeu d’enfant. C’est simple, ça sent le vécu. Et il transpire tellement ce vécu, que même en ayant commencé à lire la série 20 ans après sa création - en 1982 - les gags n’ont pas pris une ride. Alors est-ce étrange d’appeler « madeleine de Proust » quelque chose qui n’appartient dans le fond pas vraiment à votre décennie ?
NB : et puis en plus quand vous avez une de vos amies (pas spécialement fan de bd), qui vous sort un « je me rappelle, c’était super cette bd » en désignant l’album sus-cité, inutile de dire que l’objet a tout de même un sacré caractère universel.
(Marion, une lectrice de la bibliothèque)