lundi 3 mars 2014

Les agriculteurs communiquent sur leur métier

Pierre COZ, agriculteur et maire du Drennec, des agriculteurs du comité de développement du pays de Brest : Eliane ARZUR (Plouvien), Laurent CADALEN (Plouguin), François TYGREAT (Le Drennec) et Bernard BERNICOT représentant de l’association PREVER (PouR l'Ecoute et la Valorisation de l'Espace Rural) étaient présents pour animer notre soirée « Agriculteurs, Agricultrices ».


L'évolution des modes de vie éloigne de plus en plus le citoyen et le consommateur du monde agricole, la soirée de vendredi aura donc permis de le découvrir un peu plus.
La séance a débuté par le film, rencontre avec des femmes et des hommes issus des quatre coins du département du Finistère, de différentes générations, aux parcours personnels et professionnels différents mais partageant tous un point commun : leur métier d’agriculteur et d’agricultrice qu’ils exercent aujourd’hui, chacun à leur manière dans différentes productions.
Puis, plusieurs thèmes ont été débattus : nouveau visage de l’espace rural (ville qui grignote l’espace rural) – évolution du nombre de paysans (au Drennec désormais seulement 16 exploitations) – des pratiques raisonnées à tous les stades de la production – présentation de l'agriculture bio, conventionnelle, locale, non pas antagonistes mais complémentaires – mise en évidence de la responsabilité des consommateurs sur leurs achats (locaux, de saison ...) – formations diverses proposées par organismes agricoles  - mécanisation et informatisation : robots (pour traite des vaches, suivi des animaux et dépistage d'anomalies) ...

En complément à cette discussion, le public a pu apprécier également les différentes expositions : celle de la Chambre d'agriculture, de l'association PREVER et bien sûr les superbes photos de François Trébaol.

Ces échanges ont donné une image positive des métiers de l’agriculture. C'est en tout cas, avec beaucoup d'enthousiasme que nos intervenants ont parlé de leur travail, leur passion de la terre et des animaux et leur fierté à exercer un tel métier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire