lundi 21 décembre 2015

La bibliothèque et le comité de lecture vous souhaitent un très Joyeux Noël et de belles fêtes de fin d'année !


Pendant les vacances scolaires de Noël, la bibliothèque sera fermée à partir du 23 décembre, mais restera ouverte les samedis  de 10h00 à 12h00.

vendredi 11 décembre 2015

Joyeux Noël !



Animations de Noël

Samedi 19 décembre

Espace des Châtaigniers



10h-12h : Lectures à la bibliothèque avec Josiane, Audrey, Noël et Dominique.
10h30-11h30 : Animations pour les tout-petits avec Bérengère (Liliroulotte), sur réservation.
14h-16h : Balade en calèche avec le Père Noël  avec possibilité de prendre des photos
16h : Goûter dans la salle des Châtaigniers
17h : Spectacle ‘’ La sorcière de Noël ‘’ avec Sandrine Pausé et Isabelle Goasduff 


Réservations à la bibliothèque, par téléphone ou par mail.

Une librairie ambulante

 Liliroulotte


 Imaginons un lieu qui viendrait à nous, un lieu où l’on pourrait venir découvrir et acheter des livres pour nos enfants ou petits-enfants. Un lieu où l’on viendrait vivre et partager une expérience ludique et pleine de « SENS » dans un univers particulier, coloré, confortable et chaleureux. Un lieu où l’on viendrait partager et jouer avec les MOTS...


Librairie ouverte, le 19 décembre, entre 10h00 et 17h00 

Espace des Châtaigniers, Le Drennec




Animations pour les tout-petits 
à 10h30 et à 11h30

lundi 16 novembre 2015

Mois du Doc

Cousin comme Cochon

un film de Mathurin Peschet

Production : Mille.et.Une Films
France, 2015
52 minutes, VO

A la fois choyé et rejeté, sacré et rationalisé, le cochon renvoie l'Homme à ses propres travers depuis plusieurs millénaires. Des porcheries industrielles de Bretagne aux élevages expérimentaux en passant par les contes de notre enfance, Cousin comme cochon est une quête dans l’univers singulier de ce mammifère omnivore, animal-miroir, si proche de nous.



Le 20 novembre 2015, à 20h00, 

Espace des Châtaigniers


La projection sera suivie d'une discussion avec le jeune réalisateur Mathurin Peschet.

Cette diffusion s'inscrit dans le cadre du Mois du Doc, avec pour coordinateurs Images en Bibliothèques et Daoulagad Breizh.

vendredi 6 novembre 2015

Un spectacle original




A l'occasion de la commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale, les Drennecois, toutes générations confondues, mettent en scène un spectacle plein d'émotion, de gravité, mais aussi d'espoir, créé par Guylaine Kasza.




Le 11 NOVEMBRE 2015, Espace des Châtaigniers, 
à 15h00





Pour en savoir plus sur la conteuse professionnelle Guylaine Kasza

Nos chères couvreuses





Avec la rentrée littéraire, les Petites Mains se sont remises au travail.


Régulièrement, Titine, Janine, Renée, Hélène et Goulvine viennent investir la bibliothèque armées de leurs ciseaux et de leur bonne humeur. 





Couper, coller, presser, maroufler, estampiller, réparer, coudre : elles savent tout faire avec patience et minutie.


L'activité est un peu fastidieuse mais les papotages bienveillants viennent égayer ces rendez-vous devenus incontournables.


Un Grand Merci !









lundi 19 octobre 2015

Nouveautés


Le Best-seller


Véritable phénomène d’édition aux États-Unis, salué par l’ensemble de la presse comme le meilleur roman de l’année, le livre d’Anthony Doerr possède la puissance et le souffle des chefs-d’œuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l’Occupation à l’effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont la guerre va bouleverser l’existence : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance.
En entrecroisant avec une maîtrise éblouissante le destin de ces deux personnages, ennemis malgré eux, dans le décor crépusculaire d’une ville pilonnée par les bombes, Anthony Doerr dessine une fresque d’une beauté envoûtante. Bien plus qu’un roman sur la guerre, Toute la lumière que nous ne pouvons voir est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront parvenir à détruire la beauté du monde.






Le "Trop-attendu"


Elle est une hackeuse de génie. Une justicière impitoyable qui n’obéit qu’à ses propres lois.
Il est journaliste d’investigation. Un reporter de la vieille école, persuadé qu’on peut changer le monde avec un article. La revue Millénium, c’est toute sa vie. Quand il apprend qu’un chercheur de pointe dans le domaine de l’intelligence artificielle détient peut-être des informations explosives sur les services de renseignements américains, Mikael Blomkvist se dit qu’il tient le scoop dont Millénium et sa carrière ont tant besoin. Au même moment, Lisbeth Salander tente de pénétrer les serveurs de la NSA…
Dix ans après la publication en Suède du premier volume de Millénium, David Lagercrantz livre un thriller d’une actualité brûlante et signe les retrouvailles des personnages cultes créés par Stieg Larsson. La saga continue.

Publié dans Policiers





La Découverte 



Lire « La variante chilienne », c’est s’exposer à une expérience étonnante, celle d’un livre qui va vous en raconter plein d’autres, traverser des vies, mélanger des cailloux, fumer la pipe, boire quelques grands crus. Bref, c’est un livre pour les curieux de littérature, qui aiment être surpris et transportés…
Quand Pascal et Margaux partent pour la vallée de Chantebrie, ils n’imaginent pas toutes les histoires qui s’y racontent. Près de leur gîte vit Florin, un homme étrange, qui ne parle pas pour ne rien dire, qui boit quand il a quelque chose à dire, et qui range des cailloux dans des bocaux, afin de se souvenir de tout ce qu’il va raconter à ses nouveaux voisins. Véritable millefeuille d’histoires, la variante chilienne est de ces livres qui vous emmènent dans des contrées inconnues, qui vous font oublier vos certitudes, qui vous font rire et pleurer dans le même chapitre, qui vous expliquent pourquoi José Luis Borges n’a jamais eu le Prix Nobel de littérature pour une histoire de rhum vénézuélien envoûtant. Entrer dans l’univers de Pierre Raufast, c’est prendre l’ascenseur pour un monde d’histoires, de truculences, d’amours contrariés, de village noyé, de piscine enterrée. C’est aussi prendre le pari que tout au bout, la seule histoire qui vaille est celle de la vie !


mardi 15 septembre 2015

Commémoration 14-18

 

La municipalité aidée par la conteuse Guylaine Kasza souhaite commémorer le centenaire de la guerre 14-18 à travers un spectacle en collaboration avec les écoles et la population Drennécoise.

C’est pourquoi nous recherchons des volontaires pour participer activement
à ce spectacle qui se déroulera le mercredi 11 novembre.

Merci de vous faire connaitre auprès de Caroline Couture à la bibliothèque,
ou d’envoyer un mail à flocharmelle@gmail.com.  Merci.


lundi 24 août 2015

Lectures du moment


Une page se tourne, un nouveau chapître de vie commence ....

Les conseils des uns et des autres fusent, je recherche des lectures sur le sujet, bref, de quoi se faire une p'tite idée sur la question. Et si avant tout je faisais une PAUSE ? On verra plus tard ...

En tout cas, ce fut un travail très plaisant. Un grand merci à vous tous qui avez contribué à rendre cette activité encore plus agréable ! (Janine)

Et bienvenue à Caroline ! 

samedi 11 juillet 2015

Repos



Bibliothèque ouverte seulement le samedi de 10h à 12h
mais pour autant de livres que vous voulez !

Les horaires habituels reprendront le lundi 10 août

Bonnes vacances !

samedi 4 juillet 2015

Coopération, partenariat ...

Mardi 16 juin, la Bibliothèque Départementale du Finistère conviait les Bibliothèques du Pays de Lesneven - Côte des Légendes et du Pays des Abers à se retrouver pour échanger sur la lecture publique et l'intercommunalité ainsi que sur les contrats de territoire et sur le nouveau fonctionnement mis en place à l’antenne de la BDF de Saint-Divy. Une rencontre intéressante qui au-delà des thèmes abordés, a permis des échanges entre les différents intervenants des bibliothèques présentes.
Les bibliothèques participatives au Festival Paroles en Wrac'h se sont d'ailleurs retrouvées la semaine suivante pour réaffirmer l'envie de travailler ensemble et convenir des projets à mettre en place !



mardi 30 juin 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés

Katarina Bivald - Ed. Denoël
Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel.

Extrait : "Certains étaient peut-être coincés dans le lycée gris d'Haninge, mais elle, elle avait été une geisha au Japon, avait erré en compagnie de la dernière impératrice de Chine dans l'atmosphère oppressante de la Cité interdite, avait grandi avec Anne et les autres dans la maison aux pignons verts, connu son lot de meurtres, aimé et perdu des êtres chers avec les classiques ..."
En fait, un beau livre sur le POUVOIR et l'AMOUR DES LIVRES !!! (Janine)

mercredi 24 juin 2015

Yeruldelgger

Ian Manook - Albin Michel

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l’aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d’Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d’une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle rose. Il y avait la Suède de Mankell, l'Islande d'Indridason, l'Ecosse de Rankin, il y a désormais la Mongolie de Manook !

Une maîtrise époustouflante pour le polar le plus dépaysant et le plus primé de tous les temps : le prix des lecteurs Quais du polar/20 minutes, le prix SNCF 2014, le prix des lectrices de Elle (polar) et le Prix des Lecteurs Notre Temps 2014.

Une vrai voyage initiatique et un immense coup de cœur ! En faisant la rencontre du commissaire Yeruldelgger, c'est tout un pays et toute une culture qui se révèlent.... On apprend les rites et l'usage de la yourte, les croyances et rituels mongols. Grace à un scénario à couper le souffle, nous pouvons chevaucher au triple galop dans les steppes mongoles, découvrir l'enfer des sous-sols de Oulan-Bator, se griser de vitesse en enfourchant les quads coréens.... Décoiffage et frissons garantis... Et derrière ce scénario digne des meilleurs polars, c'est tout le contexte historique, social, géopolitique et économique de la Mongolie qui est dépeint par Ian Manook. Une seule envie après cette révélation littéraire, se laisser embarquer par le second tome : la vie sauvage. (Anne-Sophie)

vendredi 29 mai 2015

Le promeneur de la presqu'île

De Jean-Luc Nativelle - Ed. du Petit Véhicule
Antoine Desprez fait sa promenade quotidienne dans les rues du village où il a vécu depuis vingt-cinq ans avec sa femme et son fils. Mais ce soir il la fait «à l'envers», et son humeur est sombre. Tandis que, l'un après l'autre, certains habitants nous livrent leurs points de vue sur l'événement qui a eu lieu trois jours plus tôt dans la presqu'île, son histoire se dévoile au fil de ses pas : les souvenirs se mêlent aux émotions et aux sentiments, tout au long d'un parcours qui est aussi celui d'une vie avec ses projets et ses renoncements, avec ses échecs et ses réussites. L'homme qui marche ne sait pas très bien ce qu'il cherche, sinon la paix avec lui-même, peut-être, au terme de son voyage.

Le temps d'une balade et c'est toute une vie qui défile. La perte d'êtres chers, le handicap ... autant de thèmes sur lesquels le personnage principal, mais également les habitants du village, donnent leur ressenti. Un très beau roman plein d'émotion ! (Janine)

mercredi 20 mai 2015

Les vieux fourneaux


Wilfrid Lupano et Paul Cauuet - Dargaud
Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel


Lupano et Cauuet décrivent avec toujours autant de drôlerie la chute libre de notre société. Restent Mimile, Antoine, Pierrot et ses anars malvoyants pour redresser la barre. Un versement inattendu de la «finance carnassière» arrive à point nommé, mais réveille également de douloureux souvenirs pour Pierrot. Sa muse libertaire, Ann Bonny, réapparaît... Wilfrid Lupano et Paul Cauuet persistent et signent des scènes et dialogues savoureux qui resteront dans les mémoires !


Caricatural certes, mais sympathique ! Un franc parler, un regard sur notre société, de bonnes réparties, des vieux tantôt agaçants, tantôt attachants et ... de très bons dessins. Une lecture pour tous "vieux" ou pas ! (Janine)

lundi 27 avril 2015

Je hais les dimanches

Hervé Bellec - Ed. Dialogues

Je hais les dimanches chantait Juliette Gréco. Cette formule, Hervé Bellec la chantonne quasiment chaque fin de semaine ... Quelle journée étrange que le dimanche ! Que faire qui puisse la rendre belle, ou drôle, ou singulière ?
52 chroniques comme autant de dimanches loufoques, cocasses, épiques ou désespérants aussi, quand ils sont vides de la femme attendue qui vous pose un lapin... 52 dimanches, avec ou sans maman, tantes et enfants, avec ou sans copies à corriger, seul dans une chambre d’hôtel impersonnelle ou en charmante compagnie à la plage, au bistrot du coin avec les potes ou même à la messe, parce que bon... faut bien parfois ! Et la vie qui s’écoule, morne comme un moulin par un dimanche sans vent, réjouissante comme un matin de printemps. La vie quoi.

Des chroniques dominicales racontées avec humour qui nous parlent et dans lesquelles on peut se retrouver aisément ! (Janine)

Et pour vous donner envie, cet extrait : Des années durant, observant depuis ma fenêtre le manège des cyclistes, je ne pouvais m'empêcher de ressentir le plus profond mépris envers ces sportifs du dimanche qui s'imposaient de leur plein gré de tels châtiments. Mon petit blanc dominical à portée de lèvres, je ricanais méchamment tout en tirant sur la première clope de la journée. C'était la belle vie. Jusqu'au jour où un abruti de cardiologue est venu tout gâcher en me disant l'air sinistre que s'il avait juste un conseil à me donner, eu égard à mes antécédents, ça serait d'y aller mollo mollo. " Quels antécédents ? " Il a débranché une à une les électrodes pincées sur ma peau. " Vous savez très bien de quoi je veux parler ! " Et de me dresser une liste d'interdits aussi longue que le cahier des charges d'un salafiste. J'ai sursauté : " Les cacahuètes aussi ? " Il a hoché la tête et m'a pétri le ventre la mine navrée avant d'ajouter sans finir sa phrase qu'avec un peu d'exercice... C'est ainsi que j'ai acheté un vélo idiot. Un vélo idiot, c'est une bicyclette sans roue qui avance dans le vide, ou plutôt qui n'avance pas. On a beau suer comme un haleur de la Volga, on ne bouge pas d'un pouce. En résumé, on pédale dans la choucroute. Et c'est ainsi que chaque dimanche que Dieu fait, j'exécute ma petite heure de surplace tout en regardant à la télé les épreuves de biathlon. Moi aussi, j'ignorais jusqu'à ce jour ce qu'était le biathlon, je pensais que c'était un médicament contre les remontées gastriques. À présent, je sais.

vendredi 24 avril 2015

Cent ans c'est passé si vite ...

De Gisèle Casadesus - Le Passeur éditeur

« Quand je serai grande, je serai comédienne et j'aurai des enfants », déclare Gisèle Casadesus dès son plus jeune âge. Ses proches s'attendrissent, sans se douter qu'elle transformera ses rêves en une vie de rêve. Née en 1914 dans une famille de musiciens, Gisèle Casadesus a mené une magnifique carrière à la Comédie-Française, au cinéma et à la télévision, tout en élevant ses quatre enfants avec Lucien, l'amour de sa vie. « Mademoiselle » est aujourd'hui devenue une belle arrière-arrière-grand-mère, pétillante et joyeuse, qui joue encore volontiers pour le cinéma. Revisitant les événements d'un siècle, des deux guerres mondiales aux nombreux bouleversements de société, cet abécédaire personnel raconte la comédie humaine et les coulisses de la scène, comme le destin d'une grande famille d'artistes. Sans jamais se départir d'un humour subtil, Gisèle Casadesus y dévoile son amour de la vie et de la famille, sa foi profonde et sa curiosité insatiable du monde.
Gisèle Casadesus entre à la Comédie-Française à l'âge de 20 ans. Épouse du comédien Lucien Probst, avec qui elle partagea soixante-douze ans de vie commune, elle a quatre enfants, tous artistes. Célèbre pour ses premiers rôles au théâtre, elle a aussi joué dans de nombreux films, dont La Tête en friche en 2010. Elle a reçu un Molière d'honneur en 2003 pour l'ensemble de sa carrière. Elle est grand officier de la Légion d'honneur et grand-croix de l'Ordre national du Mérite.

Sur un siècle, elle aura vécu de grands moments de l'Histoire, côtoyé de grandes personnalités surtout dans le milieu artistique mais toujours gardé une vision positive de la vie, de belles valeurs et beaucoup d'amour qui ont fait de sa vie, une belle et longue vie ! (Janine)

lundi 16 mars 2015

Seconde vie des documents

Notre vente de livres s'est tenue samedi, dans la bonne humeur ...


De nombreux passages tout au long de la journée ...






Une seconde vie donc aux documents de la bibliothèque !
Après les prêts aux abonnés, de nombreux ouvrages ont ainsi trouvé acquéreurs et les autres ont été remis à l'Association Solidarité Pays de Pelcia - Burkina Faso de Sainte Sève.

lundi 2 mars 2015

Grande VENTE de LIVRES

Afin de proposer au public une offre d'ouvrages pertinente et accessible, une actualisation régulière des collections de la Bibliothèque est nécessaire. La Bibliothèque du Drennec procède donc à un « désherbage » : une opération qui consiste à retirer de ses collections, des livres, des revues et d'autres documents pour diverses raisons : ancienneté, obsolescence physique ou intellectuelle, arrivée de nouvelles acquisitions remplaçant les anciennes ... 

Cette opération de "désherbage" va donner lieu samedi 14 mars
 à une grande vente des documents.

Romans, documentaires, bandes-dessinées ou albums jeunesse
seront vendus à des prix oscillant entre 0,50 et 2€

Nous vous attendons nombreux à cette vente !

jeudi 19 février 2015

Drôles d'animaux !


Mise en scène réussie, déguisements, chansons, musique, action ... nos conteuses Isabelle et Sandrine auront une nouvelle fois captivé leur public et donné vie à leurs drôles d'animaux : grenouille, âne, loup, souris ...
   


mercredi 11 février 2015

La silencieuse

d'Ariane Schréder - Ed. Philippe Rey

C'est dans une grande maison isolée au bord d'un fleuve que Clara vient se réfugier après une rupture amoureuse. Là, elle passe ses journées dans l'atelier à sculpter d'aériennes silhouettes, des mobiles qui touchent terre. Au contact de la nature et des gens du village, la jeune artiste va s'ouvrir peu à peu, reprendre pied. Jusqu'à ce qu'une nouvelle perte menace cet équilibre fragile... 

Dans ce livre, on chemine avec cette femme venue se réfugier à la campagne pour se reconstruire et donner un sens à sa vie et qui lentement guérit de sa blessure ..... Elle va se consacrer à la sculpture, sympathiser avec des gens simples, écouter la nature ... Une lecture apaisante, un livre tout en douceur ! (Janine)

vendredi 16 janvier 2015

Vieux, râleur et suicidaire - La vie selon Ove

de Fredrik Backman - Presses de la Cité

Ove est veuf, dépressif et grincheux - bien qu’il prétende le contraire. Depuis que sa femme est décédée, il se sent inutile. Plus encore depuis qu’il a été licencié. Chaque jour, il erre dans sa maison, fait ses rondes de sécurité dans le quartier pour vérifier que tout est en ordre, engueule tous les réfractaires qui roulent en voiture dans le lotissement … Et puis après ? Non, vraiment, il ne peut plus continuer ainsi. Alors il a décidé d’en finir… Mais entre la corde qui cède alors qu’il s’apprête à se pendre et un chat de gouttière qui ose le défier, ce n’est pas simple. Et c’est sans compter sur l’arrivée de ses nouveaux voisins, une jeune femme iranienne, son mari, et leurs deux enfants. Bousculant Ove dans ses derniers retranchements, interrompant chacune de ses tentatives de suicides - ce qui le met dans une rage folle - Parvaneh va peu à peu le sortir de sa léthargie. Non sans mal... 

Dans ce premier ouvrage de cet auteur suédois, on y fait la connaissance d'Ove, un voisin bourru, insupportable, râleur, bourré de principes, psycho-rigide bref comme on rêve de ne jamais avoir ! Un vieil homme qui a décidé d'en finir avec la vie et que plusieurs rencontres se chargent de faire changer d'avis ... Pourtant Ove ne recule devant rien pour repousser ces intrus. Au fil de la lecture, on découvre le passé d'Ove, sa vie, les épreuves rencontrées, les aléas d'une existence qui ont fait celui qu'il est aujourd'hui et qui confirment qu'il ne faut pas se fier aux seules apparences. (Janine)

vendredi 2 janvier 2015

Au bonheur des enfants

Samedi, c'est en pyjama et robe de chambre que les conteuses Isabelle Goasduff et Sandrine Pausé ont fait leur entrée sur scène, au grand amusement de leur jeune public. Invités à une animation par le conte, les jeunes spectateurs, très nombreux, ne s'attendaient en effet pas à une telle prestation qui s'apparentait plutôt à une pièce de théâtre qu'à un conte classique, qui plus est interprétée avec brio par les conteuses de la bibliothèque


Lundi c'était atelier créatif : confection de déco de Noël (sapin - sabot - boules ...). Une trentaine d'enfants étaient présents, encadrés par Aline Abarnou (qui est à l'initiative de l'atelier et prévoit à chaque fois les activités). Elle était aidée de Danielle, Murielle, Janine, Patricia, Virginie et des parents qui sont restés aider pendant toute l'activité. La séance s'est terminée par un goûter.