mercredi 24 juin 2015

Yeruldelgger

Ian Manook - Albin Michel

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l’aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d’Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d’une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle rose. Il y avait la Suède de Mankell, l'Islande d'Indridason, l'Ecosse de Rankin, il y a désormais la Mongolie de Manook !

Une maîtrise époustouflante pour le polar le plus dépaysant et le plus primé de tous les temps : le prix des lecteurs Quais du polar/20 minutes, le prix SNCF 2014, le prix des lectrices de Elle (polar) et le Prix des Lecteurs Notre Temps 2014.

Une vrai voyage initiatique et un immense coup de cœur ! En faisant la rencontre du commissaire Yeruldelgger, c'est tout un pays et toute une culture qui se révèlent.... On apprend les rites et l'usage de la yourte, les croyances et rituels mongols. Grace à un scénario à couper le souffle, nous pouvons chevaucher au triple galop dans les steppes mongoles, découvrir l'enfer des sous-sols de Oulan-Bator, se griser de vitesse en enfourchant les quads coréens.... Décoiffage et frissons garantis... Et derrière ce scénario digne des meilleurs polars, c'est tout le contexte historique, social, géopolitique et économique de la Mongolie qui est dépeint par Ian Manook. Une seule envie après cette révélation littéraire, se laisser embarquer par le second tome : la vie sauvage. (Anne-Sophie)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire